Métro de Toulouse

Rame N°3

La ligne A du métro toulousain a été mise en service en juin 1993. Dix ans plus tard, en décembre 2003, elle était prolongée de trois stations. Désormais, avec un total de 18 stations sur 12 kilomètres de tracé, elle relie Basso-Cambo à Balma-Gramont, et accueille environ 220 000 voyageurs chaque jour.

Avec 20 stations, 15,8 kilomètres de tracé entre Borderouge et Ramonville-Saint-Agne et 150 000 voyageurs par jour, la ligne B du métro, inaugurée le 30 juin 2007, ouvre un nouveau monde aux habitants de la ville.

Ce sont 47 rames de la dernière génération qui ont été commandées pour parcourir les 32 km de voies simples en tunnel et les 1,5 km de tracé aérien.

Une dimension artistique

Tout comme la première ligne, la ligne B s’inscrit dans une démarche artistique et culturelle : chacune de ses stations comporte une œuvre d’art. Pour le Maire de Toulouse et président de Tisséo, il s’agit de « jumeler un équipement public à une démarche faisant appel à la création artistique. » Sur le thème de la lumière et du lien, les artistes ont donné vie à des projets dont les Toulousains peuvent aujourd’hui profiter pleinement (source : site internet www.Toulouse.fr).

Une surveillance constante

Station Empalot

Ce sont plus de 80 caméras qui ont été installées afin d’assurer la sécurité des usagers.
Afin de préserver l’avenir pour permettre toutes les extensions requises par l’évolution du réseau du métro, il a été décidé de transmettre toutes les images sur un réseau IP Gigabit.

En conséquence, toutes les images des caméras sont numérisées puis compressées selon la toute dernière norme H264, qui permet non seulement d’afficher en temps réel des images couleur de qualité tout en utilisant moins de bande passante réseau (dans le cas présent 1,5 Mbit/s) mais également de réaliser des enregistrements longue durée en limitant la capacité des disques durs.

Liste des principaux matériels installés 

Matériel de prise de vue

  • 80 nouvelles caméras couleur fixes haute résolution
  • 8 nouveaux dômes couleur mobiles
  • Interfaçage de 120 caméras existantes (environ 80 sur la ligne A et 40 sur la ligne B)

Matériels de codage H264 :

  • 344  caméras encodées en H264
  • Visualisation 25 i/s en 4 CIF, débit 1,5 Mbit/s
  • 170 voies d’enregistrement
  • Enregistrement 12,5 i/s 4 CIF, 10 jours d’enregistrement

Interfaçages et matériels de gestion :

  • 1 serveur POSM 
  • 2 postes Opérateur POSM 
  • 29 serveurs d’enregistrement Ateme

Développements spécifiques : 1230 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>